Liens d'évitement :
Affichage classique

MTGSixColor


Retour aux articles

MTGSixColor - Ionisation

Par Nagrarok le 10/27/2018 à 11h25
L'image de présentation de l'article

On pourrait aussi l’appeler : “Le contresort Izzet” tellement cette carte représente bien la façon de pensée de la guilde éponyme. Ionisation est donc un éphémère avec un Coût Converti de Mana (CCM) de trois dont un bleu (U) et un rouge (R). Et c’est dans la moyenne comparativement à la puissance de la carte.


Son unique effet ? Le voici :


“Contrecarrez le sort ciblé. L'Ionisation inflige 2 blessures au contrôleur de ce sort.”.

Bon d’abord c’est un contre pour trois mana. Vous contrecarrez tout et n’importe quoi pour cette quantité de mana, point. Comme pour tous les contres, ce sera rare si votre adversaire garde le sourire quand vous lui dites “Non, tu ne peux pas jouer”. Alors restez attentifs à ses moindres faits et gestes.


Mais ce n’est pas tout, sans quoi le contre aurait été au mieux peu commun, sinon commun !

Il inflige également deux blessures au contrôleur du sort contré. Deux blessures ce n’est pas grand chose en soi, mais cela peut avoir son importance dans certains types de decks.


En fait, à partir du moment où vous tentez de descendre les points de vie de votre adversaire le plus vite possible, cette carte pourra vous être extrêmement utile. Il vous faut donc un minimum d’aggro et / ou de burn dans votre deck pour que la perte de deux PVs soit significative pour votre adversaire.


Ensuite, et comme il s’agit là d’un contre, vous devriez avoir aussi des sorts pour pouvoir jouer pendant le tour adverse au cas où il ne ferait rien, ou en tout cas rien de bien méchant. Donc cela sous-entend de jouer pas mal d’éphémères, plus que des rituels. Je pense notamment au très célèbre Facteur de risque, une fois encore, qui vous permettra d’utiliser les trois mana que vous avez laissé ouvert pour une tentative de contre. En gros soit vous contrecarrez un de ses sorts en lui infligeant deux blessures, soir il perd quatre PVs, soit vous piochez trois cartes. Pas mal comme deal hein ?


Bien sûr qui dit rouge et aggro / burn, dit un minimum de créatures que vous allez devoir jouer pendant votre tour (et heureusement). Eventuellement vous pouvez aussi jouer les deux drakôn bicolore voir même un petit Niv-mizzet, et même transformer le deck en quelque chose de plus contrôle et vous auriez raison. C’est là l’autre type de deck qui, dans ces couleurs, profitera le plus de Ionisation.


Par extension, les deck Grixis (bleu/rouge/noir) et Jeskaï (bleu/rouge/blanc) peuvent eux aussi rentrer la carte. Cela dit les premiers sont souvent un brin plus orienté vers le mid range / contrôle où la perte de deux PVs aura un meilleur impact contre votre adversaire, tandis que Jeskaï privilégiera plutôt d’autres types de contre pour générer de meilleurs Card Advantage (CA) ou Quality Advantage (QA).


Dans tous les cas Ionisation reste une carte forte, même en limité, bien qu’il y soit plus dur de jouer un bon deck Izzet, dépendant tellement plus de l’ouverture que vous faites que les autres guildes.




Libellés de l'article : Les guildes de Ravnica (57)

Avis des lecteurs





(Le résultat est à écrire en chiffre)





Soyez le premier à donner votre avis !

Site conçu et réalisé par : NeoWebTech
Site conçu et réalisé par : NeoWebTech
Liens d'évitement :